ActualitésNos mandatsNOS PROJETS

L’égalité des genres, une priorité au Forum des Jeunes

0
762
2021 / 11 / 10

Delphine, membre du Forum des Jeunes, a récemment été sélectionnée en tant que référente genre au sein du Forum. Alors concrètement, ça veut dire quoi être référente genre ? Quelle est l’action du Forum des Jeunes sur la thématique de l’égalité des genres ? On vous dit tout dans cet article. 

Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Je m’appelle Delphine et je suis la première référente genre du Forum des Jeunes. J’ai étudié la philosophie et les sciences politiques à l’Université de Maastricht ou j’ai eu l’opportunité de très tôt rechercher les problématiques de genres, inégalités et stratégie pour l’égalité (notamment le Gender Mainstreaming). En plus de cet aspect académique, j’ai développé mon expertise en égalité des genres à travers mes engagements, notamment au Forum des Jeunes, mes stages, rencontres  et recherches personnelles. 

Aujourd’hui je me présente comme une féministe intersectionnelle curieuse, engagée et décidée à réduire TOUTES les inégalités

Que fait le Forum en matière d’égalité des genres ? 

Vous l’avez sans doute vu sur nos différents réseaux, le Forum des Jeunes travaille depuis plus d’un an maintenant sur la thématique des droits des femmes. En effet, en sa qualité d’organe d’avis, il a été consulté afin de rendre un avis sur le Plan « Droits des Femmes » soumis au Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles par la Ministre Bénédicte Linard en août 2020. Afin de répondre à cette demande, une consultation en ligne a été réalisée et a permis de recueillir un total de 1257 réponses de jeunes âgé·e·s de 16 à 30 ans.

Le nombre conséquent d’avis récoltés et les nombreux commentaires laissés par les jeunes pendant le travail de consultation ont fait état d’une réalité alarmante. Le Forum des Jeunes ne souhaitait pas s’arrêter à la remise de son avis officiel. Il a donc poursuivi ses travaux d’analyse des différents chiffres et témoignages récoltés afin d’en tirer des conclusions et agencer le tout dans un Mémorandum. En plus de ce Mémorandum, l’ensemble des résultats collectés ont également fait l’objet d’une campagne d’information et de sensibilisation à destination des jeunes. Cette campagne, intitulée #Patriarquoi, a été réalisée en collaboration avec certaines organisations de la société civile, telles que Garance ASBL, Plan International Belgique ou encore le Conseil des femmes francophones de Belgique.

Y a-t-il eu des rencontres ministérielles pour présenter l’avis, le Mémorandum ou encore la campagne #Patriarquoi ?

Tout à fait ! Le travail réalisé au cours de cette année a été présenté aux ministres et cabinets ministériels compétent·e·s : Madame la Ministre Bénédicte Linard en Fédération Wallonie-Bruxelles, Madame la Secrétaire d’État Nawal Ben Hamou à la Région de Bruxelles-Capitale, Madame la Secrétaire d’État Sarah Schlitz au niveau fédéral et le cabinet de Madame la Ministre Christie Morreale pour la Région wallonne.

Suite à ces rencontres, différents suivis ont pu être apportés :

  • La participation aux premières réunions du dispositif Alter égales (Fédération Wallonie-Bruxelles). Il s’agit d’un dispositif participatif et de subventionnement spécifiquement dédié aux Droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes. Il a pour objectif d’impliquer le milieu associatif dans des discussions relatives à une sélection de mesures du plan droits des femmes (2020-2024), approuvé par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles en septembre 2020. Il vise également à faire participer les organisations actives dans les droits des femmes pour l’identification des thématiques et chantiers prioritaires à aborder dans le cadre de la Conférence Interministérielle droits des femmes sous la Présidence de la Fédération Wallonie-Bruxelles (fin 2021 à fin 2022).
  • La participation à une consultation de la société civile dans le cadre de l’élaboration du prochain plan d’action national de lutte contre les violences basées sur le genre (PAN 2021-2025)
  • La possibilité de rejoindre le Conseil  bruxellois pour l’égalité entre femmes et hommes (Région Bruxelles-Capitale) pour les quatre prochaines années. Le Conseil bruxellois pour l’égalité entre femmes et hommes (CEFH) a pour objectifs de garantir que les hommes et les femmes bénéficient des mêmes opportunités et de lutter contre toute forme de discrimination basée sur le sexe. Le CEFH remet des avis sur les mesures d’ordre réglementaire (d’initiative ou à la demande du Gouvernement de la région Bruxelles-Capitale), ou toute question ayant une incidence sur l’égalité entre les femmes et les hommes. Il a un rôle de veille sur les questions d’égalité et les initiatives des autres niveaux de pouvoir. Ses thèmes prioritaires sont le logement, l’emploi, la mobilité et la violence. La Secrétaire d’État, Nawal Ben Hamou, a pensé au Forum des Jeunes pour exercer un des mandats qui représentent les associations de la société civile au sein du Conseil.

Concrètement quel est ton rôle en tant que référente genre ? 

En tant que référente genre j’ai 3 grandes responsabilités :

  1. Assurer le suivi politique du projet Droits des Femmes mené en 2020 par le Forum des Jeunes. Cela comprend la participation au dispositif Alter Égales pour la Fédération Wallonie Bruxelles, au Conseil bruxellois pour l’Égalité entre les Femmes et les Hommes (CEFH) pour la Région de Bruxelles-Capitale, et à une consultation de la société civile dans le cadre de l’élaboration du prochain plan d’action national de lutte contre les violences basées sur le genre (PAN 2021-2025) pour le fédéral. Cela comprend aussi la réponse à des demandes d’avis officiel ou d’audition ;
  2. Gérer les partenariats et projets avec d’autres organisations de la société civile sur les thématiques de genres, inégalités et droits des filles et des femmes ; 
  3. Assurer que la dimension genre est considérée au sein des actions, projets et fonctionnements du Forum.

Es-tu satisfaite jusqu’ici des réunions auxquelles tu as pu assister ?

 Pour le moment je n’ai eu que des réunions avec Alter Egales et le CEFH. Je dois avouer que parfois c’est assez difficile de savoir à quoi servent ces réunions, quels impacts ont nos interventions. Je pense que je vais beaucoup apprécier la dynamique et le travail au sein du CEFH. Et je me réjouis particulièrement de participer aux réunions Alter Egales sur la lutte contre le sexisme dans la publicité qui est l’une des deux thématiques prioritaires de la CIM. Les publicités véhiculent énormément de stéréotypes et les jeunes en consomment quotidiennement, il y a un chouette travail à accomplir !

Et au Forum, quel va être l’impact ? 

Au sein du Forum je souhaite intégrer le Gender Mainstreaming. C’est-à-dire considérer, analyser et mesurer toutes les actions, les projets et les fonctionnements du Forum avec une dimension de genre. Évidemment, nous commencerons par le genre mais avec une ambition intersectionnelle, c’est-à-dire en considérant aussi d’autres caractéristiques telles que la culture, race, religion, âge, handicap, milieu socio économique, etc. comme critères de discrimination qui se rejoignent à l’intersection avec le genre. 

Le mot de la fin ?

Quelque chose me dit que la Team n’a pas encore terminé de vous surprendre. Nous avons travaillé longuement sur un outil de sensibilisation au sexisme et il sera prêt pour le début d’année. De quoi se déconstruire et commencer 2022 sur de bonnes bases !