Résultats de nos consultations

Emploi des jeunes : analyse de l’enquête et recommandations du Conseil de la Jeunesse

0
665
2015 / 12 / 15

En Europe, comme en Belgique, un jeune sur cinq est au chômage. À Bruxelles, le taux de chômage des jeunes de moins de 25 ans était de 28,7% en octobre 2015[1].

Malgré ces taux de chômage alarmants, exclusions du système d’allocations, stages précaires, discriminations en tous genres caractérisent la corde raide sur laquelle de plus en plus de jeunes sont entrainés lorsqu’ils rejoignent le marché du travail.

Plutôt que de viser les jeunes par des mesures discriminatoires, les autorités publiques devraient considérer les jeunes comme des citoyens et des partenaires à part entière, avec leurs droits et devoirs mais aussi leurs aspirations à une vie digne et heureuse.

Partant de ces constats, le Conseil de la Jeunesse appelle les trois Ministres de l’Emploi (Fédéral, Région de Bruxelles-Capitale et Région Wallonne) à prendre en compte les revendications de la Jeunesse en matière d’emploi.

Méthodologie (plateforme CAPE – conférences – actions – consultation)

Le Conseil de la Jeunesse s’est attelé durant le mandat 2015-2016 à faire de la question de l’emploi des jeunes une priorité de son plan d’actions.

En ce sens, le CJCF a, en premier lieu, construit une plateforme nommée le Comité d’Actions Pour l’Emploi (CAPE) afin de rassembler les organisations de jeunesse et associations sensibilisées à la problématique de l’insertion socio-professionnelle des jeunes. De cette plateforme sont issus un manifeste d’orientation générale de nos positions communes ainsi qu’une cohésion forte entre les membres qui nous a permis de mener, ensemble, plusieurs actions de terrain (manifestations et apéros pour l’emploi notamment).

Le Conseil de la Jeunesse a ensuite organisé un cycle de conférences sur diverses sous-thématiques liées à l’emploi des jeunes, où experts académiques et acteurs de terrain nous ont permis d’alimenter notre réflexion et, in fine, de prendre position sur un dossier important relatif à l’emploi des jeunes : la garantie jeunesse.

Par ailleurs, une première consultation de la jeunesse sur des questions précises afférentes à la qualité de l’emploi, des formations, des stages et de l’insertion, a été réalisée en partenariat avec la cellule jeune du CPAS du Braine-L’Alleud. Nous avons ensuite diffusé cette enquête via nos réseaux à l’ensemble de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L’avis des jeunes sondés inspire ce mémorandum pour l’emploi.

L’entièreté du mémorandum et de l’analyse de l’enquête sur l’emploi des jeunes se trouve ci-dessous.


[1] Actiris, communiqué de presse du 20 octobre 2015