Communiqué de presse

Une déléguée du Conseil de la Jeunesse à l’ONU pour le développement durable !

0
377
2019 / 07 / 09

09 juillet 2019

Du 9 au 18 juillet, Launy Dondo, déléguée ONU développement durable du Conseil de la Jeunesse, se rendra au HLPF à New York (High-Level Political Forum on Sustainable Development) pour y porter la voix des jeunes belges en matière de développement durable. Launy et Flore De Pauw, son homologue néerlandophone, axeront leur plaidoyer sur l’Objectif de Développement Durable n°8 « travail décent et croissance économique », mis sous la loupe cette année.

Téléchargez ici le communiqué de presse.

Launy est une jeune Dinantaise dynamique de 25 ans qui intégrera la délégation belge officielle pour le Conseil de la Jeunesse. Elle participera aux deux semaines du HLPF, qui a pour objectif d’évaluer les progrès de chacun dans la mise en oeuvre de l’Agenda 2030, constitué de 17 Objectifs de Développement Durable (ODD).

Launy a décidé d’axer son mandat sur l’ODD 8 « le travail décent et de la croissance économique » qui vise à la promotion d’une économie durable et des conditions de travail décentes pour tous. L’impact de cet Objectif sur
la réduction de la pauvreté n’est pas négligeable. Cette thématique lui tient particulièrement à coeur. En effet, Launy a créé un blog où elle partage, depuis deux ans, son mode de vie écoresponsable et les marques de vêtement éthiques et durables qu’elle découvre.

Afin de porter au mieux la voix des jeunes devant l’ONU, Launy a consulté les jeunes francophones de la Fédération Wallonie-Bruxelles âgés entre 16 à 30 ans via une enquête en ligne portant sur leurs habitudes de consommation vestimentaires. Sur plus de 600 avis récoltés, il en est ressorti que beaucoup de jeunes sont conscients que leurs vêtements ne sont pas fabriqués dans de bonnes conditions.

Elle présentera donc ces résultats durant le side-event qu’elle organise le 11 juillet avec Flore, son homologue néerlandophone. Cet événement est organisé au sein de la Représentation Permanente de la Belgique à New York et portera sur la promotion d’une mode éthique et durable.

Les deux jeunes déléguées auront également l’occasion de collaborer avec leurs homologues européens afin de plaider pour une plus grande inclusion des jeunes dans la mise en oeuvre de l’Agenda 2030.

Dès son retour du HLPF, Launy souhaite faire entendre d’autres revendications liées à l’ODD 8 :

  • La mise en place d’un cadre juridique qui obligerait les entreprises à respecter les droits humains et l’environnement dans leurs chaînes de production ;
  • Une meilleure visibilité des produits issus du commerce équitable qui ne représentent à l’heure actuelle que 0.1% du commerce mondial ;
  • Une diminution de l’emploi précaire chez les jeunes qui arrivent sur le marché de l’emploi.