ActualitésPlateforme international

Le Forum au pré-sommet « Transforming Education » de Paris !

0
957
2022 / 07 / 12

Marie-Esther, déléguée junior biodiversité, a participé au Pré-Sommet ‘Transforming education’ à Paris les 28-29 et 30  juin 2022. Elle nous raconte !

C’est quoi cet événement ?

Ce pré‐sommet avait pour objectif général de tirer parti des différentes discussions en cours sur la transformation de l’éducation, d’élaborer le contenu initial, d’établir une vision commune et des suggestions d’actions pour le Sommet qui aura lieu en septembre à New York. Les pays, ayant avancé dans leurs consultations nationales, présentaient les résultats préliminaires de leurs consultations et partageaient des éléments essentiels de leur engagement à transformer l’éducation afin d’inciter d’autres pays à présenter des engagements et des actions audacieuses.

De nombreux et nombreuses ministres de l’éducation des pays membres des Nations Unies étaient présent·es, mais également des jeunes venu·es en nombre afin que nous ne soyons pas oublié·es dans le processus décisionnel.

Vous avez fait quoi ?

La première journée était dédiée à la jeunesse. Des jeunes des quatre coins du monde ont insisté sur l’importance d’une éducation inclusive où le racisme, l’homophobie et les stéréotypes de genre n’ont plus leur place ! Dans de trop nombreux manuels scolaires, la suprématie blanche est encore trop présente, ainsi que les inégalités et stéréotypes de genre. 

Les jeunes ont également mis l’accent sur les défis auxquels nous sommes confronté·es et qui défient et défieront l’éducation dans les années à venir (crise climatique, chute de la biodiversité, guerres, pénuries alimentaires, etc.). La créativité doit dès lors être encouragée dans les programmes scolaires pour faire face à ces crises. Ils et elles ont également rappelé l’importance d’être reconnecté·es à la nature pour avoir envie de la protéger. 

Les deux jours suivants étaient dédiés aux rapports des différents pays ayant réalisé des consultations nationales sur l’éducation. 

Et s’il y a bien un point qui a fait l’unanimité c’est l’urgence de revaloriser le métier d’enseignant·e. Le monde fait face à une pénurie alarmante d’enseignant·es, il faut les payer au prix juste et les former et outiller correctement.

Comment c’était ?

J’ai pu discuter avec de nombreux et nombreuses jeunes aux réalités très différentes. J’ai pu me rendre compte que si nous, en Belgique, pouvions nous permettre de vouloir améliorer le système scolaire actuel, d’autres jeunes, surtout des filles, doivent encore se battre dans certaines régions du monde pour simplement accéder à l’éducation !